Accueil‎ > ‎

L'histoire de Routhierville, la Vallée

 
Anciennement connue sous le nom de Assemetquagan, Routhierville fut fondée par le premier desservant du village Charles-Ernest Trudel.

Le premier nom de cette mission fut Assemetquagan, ce qui veut dire en Micmac, « cours d’eau que l’on découvre après une courbe ». Le nom de Routhierville vient du hameau situé à proximité. Son nom est en l'honneur d'Alphonse Routhier qui fut un chef de gare de l'endroit.

Au temps de la colonisation, la vie des gens s'organisait autour de la gare, qui a été construite en 1878, et de la pêche au saumon de l'Atlantique. 
Les premiers habitants s’installèrent.
On célébra la première messe en 1878 et la chapelle/école fut construite en 1909.




   
                                       
 
Au début de la colonisation, la population utilisait un bateau-passeur pour traverser la rivière Matapédia. La construction de ce pont, dont l’instigateur fut Alphonse Routhier, était un pas en avant pour le développement de la communauté de Routhierville. Il était (et est toujours) le seul pont existant dans le secteur qui permet de traverser la rivière. 





Le Pont de type Town mesure plus de 78 mètres et fut construit en 1931 au coût de 13 000 $. En 1953, il connaît une débâcle spectaculaire lorsque les glaces sont venues à la même hauteur. En 2008, le pont est sous surveillance dû à une énième crue qui menace le pont. En 1994, une nouvelle crue menace le pont. Il s'ensuit des réparations. 
                              

En 2010 le MTQ débute les rénovations du pont qui
est maintenant classé monument historique.
Tout sera terminé en décembre 2011. 




On retrouvait aussi du côté nord de la rivière un hôtel et une salle de danse très courue par les gens locaux mais aussi par des gens qui venaient d’aussi loin que Gaspé et du Nouveau Brunswick. 


Alphonse Routhier fait construire cet hôtel au début des années 1940.

Chef de gare dès 1909, il a organisé la vie religieuse, fait construire la première école et été le porte-parole de sa collectivité lorsque les habitants soumettaient des demandes aux autorités.

À l'époque, l'établissement regroupait un hôtel avec chambres, mais également de petits chalets indépendants.
Suite à un incendie qui détruit le bâtiment principal, il ne reste aujourd'hui que les chalets.
 

Une légende est aussi attribuée à l’hôtel (la Légende du diable)





La Vallée de la Matapédia, ses lacs et ses rivières

La Vallée possède un réseau considérable de rivières et de lacs, réel et unique petit paradis pour chasseurs et pêcheurs.

Mondialement reconnue pour la pêche au saumon, la rivière Matapédia décrit des méandres sur plus de 70 kilomètres, quant au lac du même nom, il s'enorgueillit d'être la plus grande nappe d'eau douce en Gaspésie.

En voyageant vers le sud, vous découvrirez les villages agricoles de Sainte-Thérese-de-Mérici, la majestueuse église de Saint-Moïse, Val-Brillant et son église de style gothique située sur le côté ouest du lac Matapédia, la ville d'Amqui et le petit pont de l'Anse-Sait-Jean. 

Amusez-vous à Sainte-Irène, visitez la chute de Philomène à St-Alexandre-des-Lacs, visitez la maison Matamajaw et le point de rencontre de la Matapédia et de la rivière Causapscal, les fourches et bien sur, la chute et le marais. 

La pointe sud de la vallée, la région des plateaux

En quittant la route 132, vous avez accès au circuit panoramique Les Plateaux, qui inclut les municipalités suivantes : Matapédia, Saint-Alexis-de-Matapédia, Saint-François-d'Assise et Saint-André-de-Restigouche.

Un endroit unique avec des vues à couper le souffle sur la rivière Ristigouche, (des point de vus tel Le Soleil d'Or à L'Ascension-de-Patapédia et Horizon de Rêve à Saint-Alexis-de-Matapédia), les sentiers de marche, la chute Picot à Saint-André-de-Restigouche et aussi l'histoire du village de Matapédia avec sont héritage sur la pêche du saumon. 

Témoin de son histoire, le patrimoine riche de la Vallée vous fait découvrir de magnifiques églises, des maisons ancestrales, des sites historiques et des ponts couverts de type "Town". 

Vous pouvez aussi la visiter par ses nombreux sentiers de randonnée pédestre (sentier des Appalaches - SIA) ou de V.T.T. et ses pistes cyclables, ou encore en vous adonnant à l'agrotourisme. Prévoyez un bon moment pour profiter pleinement de ce havre de paix naturel. 

Pour un complément d'information sur la région de la Vallée de la Matapédia et les activités récréotouristiques et culturels allez à: http://www.lamatapedia.ca./fr/visitez-la-matapedia.html